Après le Salvador, l’Ukraine légalise le Bitcoin

 Après le Salvador, l’Ukraine légalise le Bitcoin

Un jour après l’adoption du Bitcoin comme monnaie officielle au Salvador, l’Ukraine est, elle aussi, prête à se lancer. Le parlement ukrainien, la Verkhovna Rada, a adopté ce mercredi 8 septembre un projet de loi qui légalise et règlemente le Bitcoin et les autres cryptomonnaies sur son territoire. En l’espace de quelques semaines, l’Ukraine est le cinquième pays à mettre en place des règles de base sur le marché des cryptomonnaies. Avant elle, il y avait le Cuba, les Etats-Unis et le Panama qui ont déjà intégré le bitcoin dans leur législation nationale.

L’Ukraine, un leader de l’intégration des cryptomonnaies

Cela fait des années que l’Ukraine cherche à faire adopter une règlementation plus claire sur les cryptomonnaies, en particulier sur le Bitcoin. En effet, ce dernier se trouvait encore jusqu’ici dans une zone grise légale. Légal ou pas légal, difficile parfois de trancher quand les Ukrainiens pouvaient librement faire des achats ou échanges de crypto, mais que de leur côté, les entreprises et les bourses sont encore surveillées de très près par les autorités. Il est arrivé que ces dernières considéraient les échanges d’actifs virtuels comme étant de l’arnaque ou facilitant le blanchiment d’argent. Plusieurs descentes de police ont été rapportées par les médias locaux dans les entreprises ayant une activité liée au bitcoin.

Le projet de loi n° 3637 « sur les actifs virtuels » a été élaboré en 2020. Ce mercredi, il a été adopté unanimement par les législateurs ukrainiens à 276 voix contre 6.

Si elle sera signée par le Président Volodymyr Zelensky, cette nouvelle loi assumera un double rôle. Elle protègera à la fois les détenteurs de cryptomonnaies et les plateformes d’échanges cryptographiques contre les éventuelles fraudes. Elle règlementera aussi le marché des cryptomonnaies en Ukraine. D’après le média Kyiv Post, le pays prévoit d’ouvrir le marché des actifs virtuels aux entreprises et aux investisseurs d’ici 2022. Dans ce projet de loi, il n’est pas question de donner cours légal à la crypto comme au Salvador. Il autorisera tout simplement les paiements en crypto-monnaie, notamment en BTC et en Ethereum. Pour le moment, le pays se concentre sur les principales cryptos existantes. Grâce à cette attitude positive envers la cryptomonnaie, l’Ukraine est sur le point de devenir l’un des leaders de l’intégration des actifs virtuels et de l’utilisation des monnaies numériques.

Matthieu

Articles à lire