Les jours de Lyft en tant que société publique indépendante sont-ils comptés ? Les actions de la deuxième société de transport américaine ont bondi de 17 % aujourd’hui à la suite d’une discussion sur les médias sociaux selon laquelle General Motors pourrait envisager ce qui serait sa deuxième tentative de rachat de la société. GM a refusé de commenter, ce qui est compréhensible, mais l’idée n’est pas folle. En fait, mon collègue Amir Efrati, qui connaît ce secteur aussi bien que n’importe quel journaliste, soutient que Lyft est une cible d’acquisition logique pour n’importe laquelle des quatre grandes entreprises qui développent des taxis autonomes aux États-Unis : Amazon (propriétaire de Zoox), Waymo d’Alphabet, Argo (détenu par Ford et Volkswagen) et GM, propriétaire de Cruise.

Étiqueté dans :

, , , , ,