Tether : Bitcoin n’est plus la Cryptomonnaie la plus utilisée

 Tether : Bitcoin n’est plus la Cryptomonnaie la plus utilisée

Bitcoin est de loin la cryptomonnaie la plus populaire, même si elle n’est pas la plus utilisée à ce jour. En effet, bien que le bitcoin soit supérieur en volume à toutes les altcoins, mobilisant 70% de la valeur mondiale des actifs numériques, le Tether le dépasse largement en volume. Le Tether, un actif considéré comme étant stable, a ainsi une avance en volume de 18% (soit 4 milliards de dollars US  de plus en volume) sur la monnaie numérique la plus chère qu’est le bitcoin, et selon des données recueillies par CoinMarketCap.com.

Le Tether, un actif stable qui n’est pas vraiment une cryptomonnaie

Certains aiment préciser que le Tether est davantage un actif numérique, sur lequel reposent de nombreux échanges, bien plus qu’une monnaie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cet actif est très utilisé dans les transactions financières et boursières en cryptomonnaie. On évalue continuellement l’unité de Tether (USDT) à 1 dollar USD, ce qui en fait une stable coin et le rend sans doute plus attrayant dans les échanges quotidiens et mensuels dans l’écosystème des cryptomonnaies. Tether apparaît ainsi comme étant une sorte de dollar dématérialisé.

Logo Tether Cryptomonnaie

Selon un expert de la technologie blockchain travaillant pour la société Consensys, certains modèles de négociation financière sur le marché des cryptomonnaies pourraient s’effacer sans la disponibilité du Tether, dont la stabilité attire les spéculateurs. Sans le Tether, c’est également de lourdes pertes en volume qui devraient être supportées car son utilisation est devenue bien plus importante que celle du bitcoin, au fil des mois.

Graphique Tether devance Bitcoin

Le Tether existe depuis 2014, mais c’est au mois d’avril 2019 qu’il a commencé à se classer en tête des jetons les plus utilisés, au-dessus du bitcoin et de toutes les autres monnaies virtuelles. Il a ensuite fait un bond supplémentaire en avant dès le mois d’août, même s’il reste moins capitalisé que le bitcoin qui le dépasse ainsi de 150 milliards de dollars.  

Le Tether est-il plus fiable que le bitcoin ?

Le Tether ne peut être considéré comme étant plus fiable que le bitcoin bien qu’il soit plus stable. Le principal argument avancé pour susciter la défiance vis-à-vis de cet actif est sa gestion centralisée. En effet, il s’agit d’un token lancé par Bitfinex, une entreprise installée à Hong Kong et évoluant comme intermédiaire des échanges de cryptomonnaies. Le Tether est également bien plus controversé que ne pourrait l’être le bitcoin.   

La société Bitfinex est accusé de s’être appuyé sur un mixte de réserves de monnaies numériques et de fonds dans le but de combler une perte de plusieurs centaines de milliers de dollars. Des questions s’élèvent dès lors pour savoir si le Tether s’appuie bel et bien sur des fonds en dollars réels et suffisants, afin de garantir la sécurité de ses utilisateurs. Malgré tout, le Tether reste encore populaire, notamment auprès des traders asiatiques, dont le volume des échanges occupe 70% sur l’ensemble du marché mondial des cryptomonnaies.

D’après le professeur John Griffin, de l’Université d’Austin, on ne saurait faire confiance au Tether pour autant car c’est un token qui dépend d’une firme technologique. Il affirme que cette monnaie dite stable a d’ailleurs déjà servi à manipuler le marché en 2017, en provoquant en partie une hausse du bitcoin. Ce qui est un type de scénario, selon lui, très semblable à celui que l’on peut retrouver dans la gestion des monnaies traditionnelles.

L’idée d’une monnaie stable (ou stable coin) est donc bonne, pratique, et le tout étant confirmée par le fait que le Tether soit actuellement plus utilisé que le bitcoin dans les échanges. La question de la transparence dans la gouvernance du Tether se pose cependant pour de nombreux experts de la finance. La force du bitcoin se maintient, quant à elle, du fait de sa popularité et de sa valeur en capital qui n’est atteinte par aucune autre cryptomonnaie. Il n’en demeure pas moins que l’écosystème actuel des monnaies numériques ne peut pas se passer de l’usage du Tether, un actif numérique qui est en grande partie poussée en avant par le acteurs asiatiques de la finance (utilisation dans 40% des transactions sur Binance et à 80% sur Huobi). Les régulateurs du marché auront la lourde responsabilité de trouver des moyens de sécuriser davantage l’usage de cette monnaie virtuelle, devenue la plus utilisée au monde devant le bitcoin.  

Matthieu

Articles à lire